TS

La santé pour tous !

Pour lutter contre quelque chose il faut déjà en avoir connaissance et ne pas le fait que l’on en soit victime. Ce n’est pas votre cas si vous vous trouvez sur cet article, vous recherchez des solutions et vous avez pris conscience qu’il fallait agir. C’est la première étape et c’est peut-être la plus compliquée, je vous félicite donc de votre courage car c’est une preuve que vous voulez vous en sortir rapidement et de la bonne manière ce qui est une excellente chose.

 Un blocage affectif ou émotionnel est un mauvais tour joué par votre subconscient qui se remémore votre passé et les mauvais souvenirs. Vous avez vécu un choc et lorsque que vous revivez des situations qui ressemblent à ce dernier même des années après vous avez une peur en vous qui se crée. Votre esprit vous dicte les relations à avoir, il y a comme une barrière psychologique qui est présente. Que ce soit en amour, dans la vie professionnelle, dans sa vie sociale on peut retrouver cette situation.

Avoir un blocage émotionnel c’est souvent se sentir seul(e), se renfermer sur soi en pensant que personne ne peut nous comprendre. On pense souvent que c’est pendant l’enfance que l’on devient comme ça mais un événement à l’âge adulte peut aussi conditionner certains reflexes. Un exemple simple, un homme ou une femme qui a un(e) partenaire infidèle à 30/40 ans peut perdre confiance en l’amour et paniquer à l’idée de se mettre en couple. Le blocage des émotions n’a malheureusement pas un âge prédéterminé.

Le manque de confiance en soi, la peur de l’abandon, certaines agressivités, le besoin de reconnaissance et autres émotions qui poussent à réagir de façons peu stables sont dans la plupart des cas dus à des blocages émotionnels. Certains blocages émotionnels ne sont pas de gros freins dans l’existence, mais lorsqu’ils empêchent de vivre la vie que l’on souhaite, il faut réagir !

Comment combattre les blocages émotionnels ? La première chose essentielle est de ne pas le garder pour soi. Le dialogue permet à l’autre de nous comprendre et surtout de ne pas se sentir désarmé(e) face à des réactions incompréhensibles sans explication. Vous devez ouvrir votre cœur. Le but n’est pas forcément de ressortir avec des conseils, sauf avec votre coach, mais simplement de pouvoir vous exprimer.

Il faut ensuite essayer de repousser ses limites… Par exemple si la peur de l’abandon est présente, il faut bien comprendre qu’en échouant toutes ses relations amoureuses, et donc en se retrouvant seul, on obtient le même résultat qu’en étant abandonné, la frustration du départ de l’autre en moins… Dans ce cas, pourquoi ne pas vivre sereinement ce qu’il y a à vivre amoureusement parlant, plutôt que de se fermer les portes d’entrée de jeu en imaginant une probable fin ?

La psychologie humaine, et particulièrement lorsqu’il s’agit des rapports amoureux, est complexe, mais à chacun de prendre en main son évolution et de se ménager jusqu’à arriver au résultat escompté ! Il faut se forcer, pour vaincre les blocages psychologiques, à penser positivement, à changer nos habitudes de manière à vivre de nouvelles choses. Prendre confiance en soi, sera donc plus aisé dans cette situation.

Scroll to top